Le livre du jour : Les compagnons de l’ombre tome 3 par Jean-Marc Lofficier

Verdict : bien

Tome 3 de cette série à laquelle et j’ai bien accroché, et pas grand chose de nouveau, mais c’est toujours aussi bien. C’est toujours une anthologie de textes courts relatant les exploits et méfaits des grand noms de la littérature feuilleton du tournant du XXe siècle (au sens très large), en grande majorité française mais avec quelques incursions venues pour la plupart de la littérature anglophone. C’est toujours avec Jean-Marc Lofficier aux manettes et c’est toujours un plaisir.

Quelles nouveautés dans ce troisième tome ? De nouveaux personnages bien sûr, dont une très grande majorité que je ne connais pas, ça me fait donc de la lecture à ajouter dans ma pile à lire, et à regarder puisque nous avons ici une petite incursion du côté des westerns, et de Citizen Kane, rien que ça.

Bon, Citizen Kane je connaissais bien sûr, mais côté western je suis un peu paumé, je suis à peu près certain d’avoir reconnu le pistolero muet du film le Grand silence, que je n’ai vu mais dont je sais qu’il a inspiré la BD Durango, et qu’il est une des inspirations principales des 8 salopards.

Après Maciste dans le tome 2, un peu de spaghetti-western n’est pas surprenant, d’autant que l’acteur qui joue le muet est français.

Un problème qui se pose dans ces anthologies est que lorsqu’on rend hommage à des personnages en les utilisant dans des petites histoires qui viennent s’intercaler entre les histoires plus connues est qu’on doit respecter le statu-quo. Ça n’est pas un problème quand c’est, par exemple, Sherlock Holmes qui résout un crime de plus, ou Arsène Lupin qui commet un vol de plus. Il est totalement logique que ça n’affecte pas ces personnages et que nul mention n’en soit faite dans leur littérature officielle.

Ça devient plus important, avec un gros risque de se planter, quand l’auteur introduit un élément majeur. Comme Indiana Jones qui se marie et devient veuf … Et c’est frustrant quand l’auteur choisit de prendre un héros et un vilain, les faire s’affronter, tout en sachant à l’avance que rien n’en résultera. Le lecteur sait bien lui aussi que rien ne se passera de vraiment important, et ça peut devenir très agaçant quand pour respecter ce statu-quo on a des personnages qui doivent échouer de façon illogique, ou agir de façon stupide.

Deux des textes de cette anthologie m’ont laissé cette impression malheureusement, donc autant certains de ces textes sont un pur plaisir de lecture, comme l’affrontement entre le capitaine Némo et le culte de Cthulhu, autant le tome complet n’est pas sans moments qui font grincer des dents. J’en tire bien plus de positif que de négatif, mais c’est une démonstration d’à quel point l’exercice est périlleux.

Pour aller plus loin :

J’ai déjà beaucoup dit à propos de cette série dans ma critique du tome 1 et du tome 2. Je n’ai pas encore compilé la liste des personnages que j’évoque dans la deuxième critique, mais j’y songe toujours.

Notablement nous pouvons ajouter Robur le conquérant, un personnage de Jules Verne qui est sur ma liste, ou plutôt dans ma pile. Charles Foster Kane est lui aussi bien connu, et murmure encore une fois « Rosebud » une référence trop facile dont l’auteur aurait pu se passer.

Cyrano de Bergerac apparaît pour la première fois aussi, je crois, une apparition que je ne peux que saluer, ainsi qu’Agnès de Chastillon (son nom apparaît en tout cas), qui a sans doute contribué à inspirer l’apparence moderne de Red Sonja.

Un avis sur « Le livre du jour : Les compagnons de l’ombre tome 3 par Jean-Marc Lofficier »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :