Le livre du jour : Sherlock Holmes et les démons marins du Sussex par James Lovegrove

Verdict : bien

Il s’agit du troisième tome d’une trilogie de romans qui mélange Sherlock Holmes et le mythe de Cthulhu. Les trois romans sont parus entre 2016 et 2018 en anglais et la traduction française du dernier date de 2020, et peut se trouver chez Bragelonne dans la collection Steampunk, en grand format et avec les pages dorées, comme j’aime bien.

Je fais confiance à cette collection steampunk et je n’ai jamais été déçu donc c’est un peu sur un coup de tête, parce qu’il appartenait à cette collection, parce que ça parlait de Sherlock Holmes et de Cthulhu, que j’ai acheté ce livre. Aussi parce que j’avais plein de tickets restaurant à dépenser et que c’est un des rares bouquins sympas que j’ai trouvé dans le Auchan. Ça ne m’a pas empêché de le lire tout de suite, sans passer par une longue attente dans la pile à lire.

Mais ça explique que j’ai lu ce troisième tome sans avoir lu les deux précédents. Ce qui ne pose pas de problème, c’est prévu pour, mais je saurai déjà comment tout ce termine lorsque je lirai les deux précédents, ce qui se produira sans doute vu que j’ai bien apprécié la lecture.

Ce roman se passe vers la fin de la vie du détective, peu avant la première guerre mondiale, et vient conclure la trilogie avec la résolution d’une guerre ayant supposément opposé Sherlock Holmes et un dieu lovecraftien tout le long de sa carrière.

Forcément, il est sous entendu que Watson a gardé ces affaires spécifiques sous silence, et il est sous entendu qu’il a menti sur d’autres pour cacher tout aspect surnaturel. Ok, c’est acceptable. Il est sous entendu aussi que toute l’histoire des chutes de Reichenbach, si importantes dans le canon holmesien sont une pure invention. Mouais.

Il y a un certain nombre de détails comme ça qui me dérange, le plus important étant la mort du frère de Sherlock, utilisée pour dramatiser un peu le récit. Je ne suis déjà pas fan de faire ça avec un personnage nouvellement introduit, donc utiliser un personnage important du canon juste pour ça me parait irrespectueux.

Après il ne faut pas oublier qu’on est pas dans du Sherlock Holmes pur et dur, mais un mélange avec le mythe de Cthulhu et des récits lovecraftien, et chez Lovecraft, il y a beaucoup de morts. Le mélange fonctionne bien, comme j’ai pu le constater dans d’autres nouvelles du même genre, mais il ne faut pas s’attendre à retrouver l’un ou l’autre.

Le fait que ce soit un tel mélange, avec un gros côté fan-fiction donc, fait sans doute que je ne prends pas l’histoire totalement au sérieux, ce qui aide à passer certains défauts, comme la mort de Mycroft. Ce n’est pas comme si James Lovegrove avait obtenu l’accord des ayant-droits et écrivait une série qui soit canon dans l’un ou l’autre univers.

Je le ressens plutôt comme si les différents personnages pouvaient se relever et saluer le public à la fin du livre, comme une représentation théâtrale. Un peu d’une façon similaire à cette théorie développée par des fans et appuyée par le créateur concernant les personnages de Mario qui ne seraient que des acteurs jouant différents rôles dans chaque jeu.

Ce n’est pas le récit que je recherche qui serait une imitation parfaite ou presque de Sherlock Holmes, mais c’est un roman agréable à lire, que j’ai eu du mal à lâcher.

Pour aller plus loin :

Il y a bien sûr les deux autres romans de la série.

James Lovegrove a écrit d’autres romans et nouvelles avec Sherlock Holmes, mais aussi ses propres romans et séries dont quelques uns ont été traduits en français.

2 commentaires sur « Le livre du jour : Sherlock Holmes et les démons marins du Sussex par James Lovegrove »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :